Home » » Les types d’organisations de projet et planification de travaux

Les types d’organisations de projet et planification de travaux

Le fonctionnement par projets nécessite la mise en place d’une organisation spécifique non
permanente qui va se superposer à la structure de l’entreprise.

Il existe actuellement cinq modes d’organisation pour manager les projets :
Par facilitation,
Par coordination,
La structure matricielle,
La structure « commando » ou le projet « Task force »,
La structure adhrocratique,

Et de nombreux intermédiaires, ces modes d’organisation font coexister métiers et projets. Ils
peuvent être classés en fonction de l’autorité déléguée au responsable du projet par rapport
aux ressources.

Diverses techniques peuvent être envisagées pour l’élaboration du planning. De la qualité de
l’établissement du planning et surtout du choix réaliste de sa représentation (clarté, lisibilité,
facilité d’exploitation) dépendront en partie la qualité du suivi des travaux et la facilité à
décider rapidement d’actions correctives durant le déroulement du chantier.
Contrairement à ce qu’affirme une célèbre boutade, le principal objectif du planning n’est pas
d’ « évaluer le retard dans la réalisation des travaux », mais de permettre au maître de
l’ouvrage, à l’équipe maître d’œuvre et aux entreprises l’exercice des cinq fonctions qui
caractérisent l’accomplissement de toute action


  • Prévoir : établir les programmes d’action et les situer dans le temps ;
  • Organiser : mettre en place les moyens propres à la réalisation des prévisions ;
  • Commander : déclencher l’exécution des différentes phases de réalisation des travaux et évaluer  toutes les répercussions que peut entraîner leur enchaînement ;
  • Coordonner : relier entre elles les différentes phases de réalisation des travaux et évaluer toutes les répercussions que peut entraîner leur enchaînement 
  • Contrôler : Vérifier que la réalisation des travaux est conforme aux prévisions et prendre toutes les mesures nécessaires pour corriger tout écart ;
Un planning correctement établi doit permettre l’exercice de ces fonctions. Le choix de la
méthode n’a alors que peu d’importance et toute querelle entre partisans de telle ou telle
méthode est inutile par rapport à la qualité de la préparation du planning et à l’expérience de
celui ou de ceux chargés de le faire respecter.







Rejoindre plus de 2300 abonnées : tapez votre e-mail et cliquer sur submit ci-dessous :

S'abonner pour rejoindre plus de 2300 inscrits (Vous allez recevoir un e-mail d'activation)

Cherchez un article sur 4geniecivil


Like us on Facebook
Follow us on Twitter
Recommend us on Google Plus