Home » » Définition de l'essai pressiométrique

Définition de l'essai pressiométrique

Définition l'essai pressiométrique Menard : 


     Cet essai dû à Louis Ménard est réalisé à l’aide d’une sonde cylindrique dilatable descendue dans un forage à la profondeur voulue. La cellule de mesure et les deux cellules de garde (voir figure  I-1) sont gonflées par paliers successifs. Grâce aux cellules de garde, la pression exercée sur la tranche de sol peut être considérée comme uniforme.

    Le graphe de l’essai trace le volume d’eau injecté dans la cellule de mesure en fonction de la pression appliquée sur le sol.

    Lorsque la pression augmente, le sol est dans une phase pseudo-élastique au sein de laquelle est calculé le module pressiométrique : E = K.∆P/∆V

    Avec :   ∆P = palier de pression appliquée à la sonde                      
                 ∆V = augmentation de volume de la sonde
                  K = constante liée à la géométrie de la sonde

Au-delà de la pression dite de fluage (Pf), le sol entre dans le domaine plastique, jusqu’à ce que la déformation augmente très rapidement, on atteint alors la pression limite (PL).

Ces deux paramètres importants E et PL sont utilisés pour calculer le tassement, ainsi que la contrainte de rupture d’une fondation superficielle ou profonde. Le pressiométre est également utilisé pour contrôler in-situ l’amélioration d’un sol (compactage, consolidation dynamique).

 

Fig I-1 : L’essai pressiométrique Menard



Rejoindre plus de 2300 abonnées : tapez votre e-mail et cliquer sur submit ci-dessous :

S'abonner pour rejoindre plus de 2300 inscrits (Vous allez recevoir un e-mail d'activation)

Cherchez un article sur 4geniecivil


Like us on Facebook
Follow us on Twitter
Recommend us on Google Plus