Cherchez un article sur 4geniecivil

Home » , » Cours d'initiation à la conception de ponts

Cours d'initiation à la conception de ponts

Written By www.4geniecivil.com on vendredi 17 mai 2019 | 10:00

indications sur la conception de ponts

L’objectif qui préside à la conception d’un ouvrage d’art est de lui conférer des qualités
fonctionnelles, économiques et esthétiques.
Que l’ouvrage doive être adapté aux contraintes fonctionnelles (voie portée, obstacles
franchies) qui lui sont imposées est une évidence. Qu’il puisse être réalisé au meilleur coût est
une nécessité d’ordre budgétaire. I l est également essentiel de veiller à lui donner des formes et
des proportions permettant une intégration satisfaisante dans le site.
La démarche de conception consistera donc à fixer les choix fondamentaux avant de
s’intéresser aux détails, en procédant par étape et affinements, successifs. C’est ainsi que
l’implantation des appuis et le choix du type de liaison longitudinale, qui relèvent de la
conception générale de l’ouvrage, doivent précéder le dimensionnement détaillé des différents
éléments ainsi que les choix de parti relatifs aux équipements ou aux corniches. Aucun
élément de l’ouvrage ne doit toutefois être négligé, puisque tous concourent à sa pérennité.
La première phase de l’étude technique d’un projet consiste à rassembler les
renseignements relatifs à l’emplacement de l’ouvrage, aux données naturelles et aux contraintes
de site à respecter.

On ne calcule jamais que ce qu’on a projeté auparavant.
Il faut toujours commencer par dessiner, d’abord les grades lignes de l’ouvrage, puis ses
dispositions constructives.
C’est une tendance très générale des jeunes ingénieurs de se lances trop vite dans les calculs
trop poussés. Il faut toujours commencer par dessiner, d’abord les grandes lignes de l’ouvrage,
puis ses dispositions constructives.
Avant tout calcul, il est indispensable de faire appel au bon sens, à l’expérience et à
l’intuition pour contrôler, en examinant les dessins, que l’équilibre statique est assurée, que
chaque pièce parait correctement dimensionnée, que les efforts se transmettent convenablement,
qu’il n’y aura pas d’efforts secondaires trop importants, qu’il n’existe aucune discontinuité
dangereuse, que les dispositions envisagées peuvent être effectivement exécutées, etc.
Le calcul n’intervient qu’ensuite, pour préciser le dimensionnement, par approximations
successives. On passe ainsi alternativement du dessin au calcul jusqu’au moment où chaque
élément satisfait strictement aux conditions de résistance imposées
Au fur et à mesure de l’élaboration du projet, le calcul peut être utilisé pour déterminer
à l’avance les dimensions de certaines pièces. Mais les calculs de détermination n’ont pas à
figurer dans les notes de calculs, qui doivent comporter exclusivement les calculs justificatives
des dispositions adoptées telle qu’elles figurent sur dessins.




S'abonner

S'abonnez et recevez les nouveaux cours par mail

Rejoindre plus de 2400 abonnées : tapez votre e-mail et cliquer sur submit ci-dessous :