Cherchez un article sur 4geniecivil

Home » » Lexique travaux souterrains - tunnels et galeries

Lexique travaux souterrains - tunnels et galeries

Written By web share on dimanche 16 février 2020 | 10:14

Définition du lexique travaux souterrains

Collection de la lexique du tunnelier.

– Auscultation : instrumentation et mesure de grandeurs physiques permettant de comprendre et de maîtriser d’une part le comportement de l’ouvrage, d’autre part son incidence sur l’environnement (terrain, tunnel, ouvrages voisins).
– Blindage : enfilage de plaques métalliques ou de planches en bois entre les cintres de soutènement. Le blindage sert souvent de coffrage perdu lorsqu’il est accompagné d’un remplissage béton, il a également un rôle structurel de maintien.
– Bouclier : système de protection et de soutènement d’un tunnelier constitué le plus souvent d’un tube métallique épais à peu près du diamètre de la section excavée.
– Cintre : profilé métallique normalisé (IPE, HEA, HEB...) cintré selon la géométrie du tunnel et qui sert à soutenir le terrain.
– Confinement : application d’une pression sur les parois d’un tunnel, par le biais d’un soutènement principalement, dans le but de limiter les convergences et le déconfinement du terrain.
– Convergence : rétrécissement diamétral d’une section de tunnel.
– Débourrage : venue d’eau et/ou de matériaux meubles violente et inattendue suite à l’excavation du front de taille.
– Déconfinement : réorganisation des contraintes autour du tunnel, de part et d’autre du front de taille. On dit que le terrain est entièrement déconfiné lorsqu’il a atteint son équilibre final.
– Exhaure : évacuation des eaux qui s’infiltrent naturellement dans le tunnel ou qui sont utilisées pour les besoins du chantier.
– Injection : terme générique désignant les techniques de substitution et de comblement des vides dans les terrains par un coulis durcissant. Les injections ont deux utilités : augmenter la résistance et/ou étancher.



– Marinage : évacuation des marins issus de l’excavation. – Marins : déblais formés par l’excavation d’un pas d’avancement.
– Pas d’avancement : longueur de terrain excavée en une seule phase.
– Plan de tir : plan du front de taille où figurent les trous de forage, les différents retards et microretards de détonateurs, les lignes de tir pour les tirs séquentiels ainsi que les quantités d’explosifs utilisées.
– Rameau : galerie reliant deux ouvrages souterrains. 8 Centre d’Etudes des Tunnels
– Sainte-Barbe : Sainte patronne des mineurs et ouvriers des souterrains. Le 4 décembre, jour de sa fête, est l’occasion de nombreuses manifestations sur les chantiers de tunnels.
– Stross : partie inférieure d’un tunnel dans une excavation par demi-sections (section inférieure). – Tunnelier : machine pleine section destinée à réaliser des tunnels, pouvant aller du creusement à la pose du revêtement final. On parle aussi de TBM (Tunnel Boring Machine).
– Volée : pas d’avancement d’un tunnel creusé à l’explosif. la volée correspond à la longueur de forage des trous pour les explosifs.
– Voussoir : écaille de béton armé préfabriquée. Plusieurs voussoirs forment un anneau, et plusieurs anneaux forment le revêtement de certains tunnels.
S'abonner

S'abonnez et recevez les nouveaux cours par mail

Rejoindre plus de 2900 abonnées : tapez votre e-mail et cliquer sur submit ci-dessous :

Consultez nous sur Pinterest.