Cherchez un cours sur 4geniecivil

Home » » Coordination et contrôle technique des chantiers bâtiment et génie civil

Coordination et contrôle technique des chantiers bâtiment et génie civil

Written By web share on mardi 15 juin 2021 | 17:27

Cours de coordination et contrôle des chantiers BTP

Cours pratique pour un conducteur de chantier génie civil et BTP. Ce cours vous résume les opérations de Coordination et contrôle technique des chantiers bâtiment et génie civil.

L es différents intervenants dans le montage des installations sont :
• le maître d’ouvrage, qui fait l’investissement ;
• le maître d’œuvre chargé du pilotage et qui, en général, fait la
conception ;
• l’entreprise, qui fait les travaux.

Les actions de ces intervenants sont tellement imbriquées que la réussite de l’ensemble ne peut être assurée que si chacun établit avec l’autre des relations basées sur le partenariat. Par ailleurs, la taille des installations peut se mesurer en milliers ou en millions d’heures, mais si les moyens de réalisation diffèrent, les problèmes à résoudre ne changent cependant pas de nature. En effet, si l’on s’en tient à l’expérience que chacun peut faire dans la vie courante, le montage d’un ensemble livré en kit avec sa notice d’assemblage apparaît presque toujours comme une opération simple. Cependant, l’exercice devient rapidement plus compliqué s’il faut réaliser le même montage avec des contraintes et dans les conditions suivantes :

• lieu de montage à l’extérieur ;
• nécessité d’élaborer in situ, préalablement au montage, certains composants à assembler à partir d’éléments de base livrés en vrac ;
• nécessité de faire appel à des spécialistes auxquels sont sous-traités certains travaux ;
• non-disponibilité de la totalité des divers composants avant de commencer l’assemblage mais, au contraire, étalement dans le temps des livraisons avec une disponibilité pas forcément en harmonie avec la logique de montage ;
• notice de montage fractionnée en plusieurs parties : elle ne permet pas d’avoir d’emblée une vue d’ensemble et omet de surcroît certains détails, ce qui oblige à imaginer et à reconstituer les séquences de montage ; de plus, elle peut comporter des erreurs qui conduisent à des impossibilités d’assemblage 
• ensemble à monter comportant une partie dynamique et la mise en œuvre de celle-ci ;
• nécessité de réaliser le montage dans un temps donné ; l’expérience montre que cette astreinte est de loin la plus contraignante ;
• contraintes d’environnement imposant des mesures de sécurité.

Quel que soit le volume de travaux à réaliser, le montage des installations industrielles comporte toutes ces difficultés, qui sont évidemment amplifiées par l’effet de taille et la nature des techniques à mettre en œuvre. Ces installations comportent toujours un volume non négligeable de travaux à réaliser in situ, représentant entre 15 et 50 % du total d’heures productives (tableau 1, page suivante), et qui concernent principalement les bâtiments et le génie civil.
S'abonner
page pinterest du site www.4geniecivil.com page facebook du site www.4geniecivil.com
Recevez les nouveaux cours par e-mail