Home » » Suivi du chantier de bâtiment

Suivi du chantier de bâtiment

Cours de suivi de chantier

Le présent document ne se veut pas exhaustif. Chaque chantier est un cas particulier, au
même titre que chaque projet est un cas particulier. Il conviendra de se servir de ce support
comme fil directeur, sachant qu’en fonction des différentes particularités de chaque
opération, certaines actions ne sont pas nécessaires ou qu’à l’inverse, il conviendra de rester
plus formaliste.
Il faut se dire que le chantier est la concrétisation, par d’autres acteurs (les entreprises), d’un
projet sur lequel deux des participants (le maître d’ouvrage et le MOE) se sont largement
investis et sont parvenus à un consensus. [ Je fais abstraction des cas particuliers que sont les
opérations en conception réalisation et en partenariat public privé (PPP), qui pourraient faire
l’objet d’un autre séminaire.] En conséquence, l’objet du chantier est de continuer le
consensus, avec des acteurs supplémentaires, afin de réaliser le bâtiment, en tenant compte
des réalités concrètes (la construction débouche sur un objet tangible), des contraintes réelles
du site, des contraintes administratives, des contraintes humaines, de la satisfaction des
intérêts de chacun (même s’ils peuvent par moment apparaître contradictoires), bref d’un
faisceau de conséquences croisées au milieu desquelles l’architecte (dit MOE dans ce qui suit
de manière générique) est à la fois compositeur, réalisateur et chef d’orchestre.
Rappelez-vous, au moment de commencer le chantier, que vous n’avez qu’un seul objectif,
satisfaire pleinement votre client en menant à bien la construction du projet que vous avez
imaginé ensemble, dans le respect d’un coût déjà validé, de délais acceptés par toutes les
parties, des règles de l’art de construire pour éviter les sinistres après la livraison, tout en
conservant un équilibre permanent entre les différents acteurs de manière à ne pas créer de
préjudices qui pourraient mener à un contentieux.
Rappelez-vous enfin qu’un chantier n’est pas une compétition virile (au sens XVIIIe siècle du
terme), mais un travail collectif dans lequel chacun doit prendre sa place, toute sa place mais
rien qu’elle, qui repose sur des rapports humains souvent exacerbés, mais souvent très
enrichissants.




Rejoindre plus de 2300 abonnées : tapez votre e-mail et cliquer sur submit ci-dessous :

S'abonner pour rejoindre plus de 2300 inscrits (Vous allez recevoir un e-mail d'activation)

Cherchez un article sur 4geniecivil


Like us on Facebook
Follow us on Twitter
Recommend us on Google Plus